Responsable

Actualités

Le blog

Législatifs

Le travail à l’échelle est-il autorisé ?

Brisons enfin une idée reçue et trop souvent répandue qui consiste à dire que le travail en hauteur sur échelle est interdit !

Certaines entreprises ont pris l’initiative d’interdire totalement l’utilisation d’échelles sur leurs sites. Cependant aucun texte n’en prévoit totalement l’exclusion. Réservées à des situations particulières, le décret 2004-924 en précise même les modalités d’usage:

« Art. R. 233-13-22.– Les échelles, escabeaux et marchepieds ne doivent pas être utilisés comme postes de travail. Toutefois, ces équipements peuvent être utilisés en cas d’impossibilité technique de recourir à un équipement assurant la protection collective des travailleurs ou lorsque l’évaluation du risque a établi que ce risque est faible et qu’il s’agit de travaux de courte durée ne présentant pas un caractère répétitif. »

Ce qui reste « interdit » c’est la chute !  D’où l’importance de se former au travail en hauteur.

L’échelle doit être stable, résistante et adaptée au travail à réaliser. Elle doit être utilisée de façon à permettre aux travailleurs de disposer à tout moment d’une prise et d’appuis sûrs.

Il ne faut pas seulement se contenter d’attacher l’échelle. Il faut prévoir également la mise en sécurité de la personne au moyen d’un système d’arrêt de chute dont le point d’ancrage présentera la résistance requise.

Share on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Une réflexion sur “ Le travail à l’échelle est-il autorisé ? ”

  1. de Richemont dit :

    Mrs,Très bonnes remarques.Mais pour cela, il est nécessaire que l’établissement sache évaluer ses risques et former son personnel.
    Jean-François de Richemont

    Ingénieur Conseil IPF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *