Responsable

Actualités

Le blog

Législatifs

L’obligation de formation concernant « les poseurs de ligne de vie »

On ne pose pas un dispositif d’ancrage de sécurité comme on installe une antenne de télévision. L’enjeu est bien différent. Il s’agit là de mettre en place un équipement appelé à sauver des vies. Il ne servira peut être jamais, comme il devra être capable de stopper une chute demain, après demain, dans 5 ou 10 ans…

 Le statut de « poseur agréé », attribué par un fabricant à une entreprise installateur, s’il est censé refléter une compétence, est surtout le résultat d’accords commerciaux. Rien ne garantit les compétences nécessaires « pour bénéficier d’une installation fiable dans le temps ». C’est pourquoi la recommandation CNAMTS R430 introduit cette obligation de formation pour les poseurs de dispositifs d’ancrage, formation qui vaut bien davantage qu’un simple agrément de convenance.

Cette formation a pour but de donner les compétences ou valider les acquis dans le domaine des scellements, des assemblages mécaniques… elle doit permettre de comprendre une note de calcul, de savoir les actions à mener si les données de la note ne peuvent être respectées…

Qui peut dispenser cette formation ?

Des sociétés de formation, des fabricants appartenant au SYNAMAP, respectant une déontologie revendiquée et acceptée par tous.

Pour notre part, nous installons des dispositifs d’ancrage (classe A, C et D) depuis plus de 20 ans, pour la grande majorité mis en œuvre par nos propres équipes de pose. Ces équipes sont constituées de salariés qui, outre les formations les habilitant aux travaux en hauteur (port du harnais, mise en place de protections temporaires…) ont suivi différentes formations pour leur donner les compétences suivantes :

  • Scellements chimiques : choix, techniques de pose, techniques de contrôle (extractomètre…)
  • Assemblage mécanique : couple de serrage…
  • Contrôle du câble (coque…)
  • Respect de la norme ISO 9001 : nos monteurs ont pour obligation de respecter les éléments d’installations du dossier technique fournit par le Bureau d’études. Aucune modification ne peut être faite sans nouveau calcul et un accord préalable de sa part.

 La formation est nominative au même titre qu’une formation SST ou risques chimiques.

 

 

Share on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *